Merci Charles. Merci.

Publié le par Soally




 






Inès


Inès - 4 ans et demi
[ histoire d'y voir...ce que l'on veut]

 


« Laisse-moi tes yeux. Laisse-moi y trouver ce que je cherche. Je ne fais pas que contempler l'aspect étrangement étincelant de ton iris. Je ne regarde plus à la surface. Je le creuse ton œil; je le scrute. Je veux comprendre ce qui provoque ton enthousiasme. Je veux pouvoir deviner lorsqu'un sourire va poindre sur tes lèvres et te faire rayonner. Je voudrais comprendre ton air serein. Apaisé.
J'aime ce regard bienveillant que tu portes sur moi. Qui me fait croire que je suis quelqu'un d'important et d'admirable. Que je suis quelqu'un de bien et qui te mérite. J'aime que tu me laisses l'opportunité d'être quelqu'un de grand.
J'adore, aussi, tes éclats de rire. Je ne m'en lasse pas. Ils te caractérisent tellement. Ta vision, toujours rose, de la vie. Les aléas ne t'abîment pas. Les embûches ne te font pas trébucher; au contraire, ils te forcent à te dépasser. J'aime ta force de caractère. J'admire ta force intérieure.
C'est étrangement paradoxal. Ta manière de doucement t'arrêter sur les gens, de les déshabiller du regard parce que tu sais, quand tu me regardes, je me sens vraiment à poil. Tu prends le temps; tu t'arrêtes vraiment sur les gens. Tu sais que les bons moments sont rares alors tu veux saisir tous les instants et en profiter au maximum. Et cette façon que tu as de te sentir gênée lorsqu'on te regarde avec attention. Tu n'accordes pas ton regard à n'importe qui. Je commence à te connaître. Tu as besoin de faire confiance à une personne pour pouvoir te soumettre à son regard, pour la laisser te dévisager. Une sorte de pudeur incontrôlée.
Et si les yeux sont réellement le reflet de l'âme, la tienne me paraît être quelque chose de grand. »



Publié dans extraits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article